La méduse médusée

18 02 2012

Peur avait-elle des serpents,

Peur avait-elle de son nom,

Peur avait-elle de son visage apparent,

Peur avait-elle de sa condition.


La légende racontait qu’elle transformait en pierre,

La légende louait les exploit de Persée,

La légende en faisait une victime spéculaire,

La légende se trompait.


Rien ni pouvait si bien qu’elle se coupait,

Rien ni pouvait si bien qu’elle séparait la tête et le corps,

Rien ni pouvait si bien si qu’elle se clivait,

Rien ni pouvait si bien qu’entre deux il n’y avait plus accord.


Coupée en deux elle vivait, Coupée en deux elle errait,

Coupée en deux elle attendait,

Que, ce coupée en deux ne soit plus jamais.


La question demeurait : Qui lui avait mis ces serpents ?

DARDART Jean-Christophe : La méduse médusée - 18 février 2012. Copyleft: cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre

page 1 sur 12 suivante »