La Pythie pitoyable

08 12 2010

Pitoyablement cette pythie s’apitoyait, appuyée et attablée sur le comptoir d’une petite étable pitoyable.


Follement furieuse, elle vociférait à propos d’affaires à ne plus faire, vacillant sa langue fourchue vers tous les fossés de ses lèvres foncées.


La colère coulant de son coup à son cul, elle sifflait une conversation complètement con. Caricaturant ses congénères, elle en oubliait son caractère.


Une mégère même pas apprivoisée, voilà tout ce qu’elle était. Aimée de personne, elle se mimait un monde morne et meurtrier.


Hurlant, pendant des heures, ses heurts et malheurs, elle en heurtait mêmes les honneurs des hommes sans peurs qui la fuyaient alors à cent kilomètres heures.


Cette sorcière ne séant pas ses soucis dans sa propre sorcellerie, confiait son mauvais essor et mauvais jeteur de sort.


La symphonie de ses cris était à la mesure de l’ironie de sa vie. Pauvre pythie à l’appétit si aplatie.

DARDART Jean-Christophe : La Pythie pitoyable - 08 décembre 2010. Copyleft: cette œuvre est libre, vous pouvez la copier, la diffuser et la modifier selon les termes de la Licence Art Libre

précédente page 2 sur 12 suivante »